Où composter

Où composter à Lyon ?

La question revient souvent. C’est d’abord un beau signe d’espoir en termes de motivation et de sensibilisation des lyonnaises et des lyonnais concernant le devenir et la valorisation de leurs déchets organiques, atterrés de condamner leurs biodéchets à la poubelle grise avec les ordures résiduelles, pour finir fatalement à l'incinérateur de Gerland ou de Rillieux-la-Pape. 

C’est aussi un témoin de l’urgence écologique et de l’énorme contrainte logistique de la métropole face à l’accélération croissante des flux, notamment dans le traitement séparé des déchets fermentescibles, et ce malgré l’effervescence verte suite aux élections municipales de juin 2020. L’association Zéro Déchet Lyon estime à 80 000 tonnes par an de biodéchets ménagers valorisables sur la métropole (publication du 6 octobre 2020). 

Les initiatives sont pourtant diverses et variées dans la cité des gones pour faciliter le compostage. Elles manquent peut-être un peu de lisibilité. Et sans doute aussi un peu de visibilité dans l’abondant mais non moins ragoûtant marché de l'élimination des déchets ménagers. Sa gestion relève des collectivités (et donc la compétence du Grand Lyon la métropole), bien qu’elle soit confiée, en tout ou partie selon les secteurs géographiques, à plusieurs prestataires privés. 

La réduction des déchets procède d’abord de ceux qui les produisent : nous. D'où l'intérêt de trier les biodéchets à la source, dans les foyers. Mais encore faut-il avoir des débouchés une fois le tri effectué.

Où déposer son compost (ou plutôt ses biodéchets) à Lyon ?

Tentons humblement de faire une cartographie des solutions existantes et de lister les quelques possibilités de valorisation des biodéchets pour les citoyens lyonnais vivant intra-muros ou aux alentours. 

Le composteur individuel en maison ou en appartement

En maison avec jardin, la meilleure solution consiste à installer un composteur individuel pour y déposer les biodéchets. Il existe plein de modèles en kit ou à poser, en différents formats de bac, en bois, avec jardinière intégrée… il est même tout à fait possible de construire soit-même son composteur (vous trouverez facilement des tutos sur internet). 

Pour vous aider à passer le cap, la métropole propose des stages de 2 heures sur la pratique du compostage, en vous donnant des bons conseils et astuces pour apprendre à gérer un composteur, à maîtriser l’équilibre des matières, les étapes de maturation et éviter les mauvaises surprises que beaucoup craignent avant de se lancer (odeurs, bestioles..).

En appartement, le cap est certes plus difficile à passer. Si vous avez un peu de place sur une terrasse, un balcon, ou même une arrière cuisine ou une buanderie tempérée, vous pouvez opter pour le lombricompostage (ou vermicompostage). Là encore, la métropole propose des stages de 2 heures sur la pratique du vermicompostage. 

Pour vous inscrire aux séances de formation, rendez-vous sur le site de la métropole de Lyon Toodego

Pour approfondir ses connaissances et compétences en matière de compostage, pour soi-même ou pour accompagner ses voisins, il existe également des formations plus complètes pour devenir Référent de site de compostage, Guide Composteur ou encore Maître Composteur. Ces modules de formation sont soutenus par l’ADEME Formation et effectués par des acteurs locaux comme Trièves Compostage à Lyon ou le Centre de Formation et de Promotion Horticole de Lyon - Ecully. L'association Eisenia est aussi très active dans l’animation de formation en lombricompostage.

Le lombricompostage individuel ou partagé :

Innovant par son format et modulable selon le site de compostage, l’initiative de Verticulteurs mérite d’être mentionnée. Ce projet propose des bacs de lombricompstage individuel ou collectif, qui font également jardinière, fabriqués à partir de bidon en plastique réutilisé ! Il existe évidemment plusieurs tailles et également tout un service d’accompagnement pour vos projets, selon sa destination en jardin privé, en copropriété ou même pour un potager participatif au sein de votre entreprise, résidence ou école. 

Un bel exemple est en place sur le site participatif de la ferme de l’Autre Soie à Villeurbanne où 20 modules Verticulteurs servent à produire 700 plants cultivés.

Le composteur collectif en pied d’immeuble

Votre immeuble possède une petite cour intérieure avec un accès à la terre, ou encore mieux un petit jardin ? Faites une demande à la métropole pour faire installer un composteur partagé dans votre copropriété.

Il faut réunir les conditions suivantes : 

  • Rassembler au moins 15 foyers intéressés
  • Trouver un espace extérieur de 10 mètres carrés, avec accès au sol naturel, pour installer vos 2 ou 3 bacs à compost
  • Faire voter le projet en assemblée générale de copropriété
  • Identifier deux personnes référentes

Une fois réunies l’ensemble des conditions ci-dessus, vous pouvez faire la demande auprès de la métropole de Lyon qui vous accompagne pour la mise en place du composteur : autodiagnostic, financement du matériel et accompagnement technique. 

Pour faire une demande de mise en place d’un composteur de quartier, il faut se rendre sur le site de la métropole de Lyon.

Le composteur collectif de quartier

Un peu sur le même principe que le composteur partagé en pied d’immeuble, le composteur de quartier permet aux habitants de se regrouper pour gérer un bac à compost sur l’espace public (une petite place, aux abords d’un square, dans un coin de de rue…). 

Il faut réunir les conditions suivantes : 

  • Rassembler environ 40 foyers intéressés
  • Trouver un espace extérieur de 10 mètres carrés, avec accès au sol naturel, pour installer vos 2 ou 3 bacs à compost
  • Identifier ou créer une structure porteuse du projet de compostage, comme une association de quartier, pour signer la convention avec la métropole et assurer le matériel
  • Identifier deux personnes référentes

Concernant l’avant dernier point, il faut savoir que la création d’une association de loi 1901 est totalement gratuite en France et peut se faire directement en ligne. 

De plus, il existe de plus en plus d’associations à Lyon qui regroupent plusieurs sites de compostage partagé afin de faciliter les démarches pour les porteurs de projets. Rendez-vous sur le site compost-lyon.fr pour localiser les composteurs collectifs proches de chez vous et les associations derrières chaque site.

Lyon-compost.fr carte des composteurs à Lyon
Visuel de Lyon-compost.fr qui référence les composteurs de quartier

Le dépôt dans un commerce de proximité :

Photo de la Ouiboite de Ouicompost

Les collecteurs de biodéchets auprès des professionnels, restaurateurs et commerçants, ont lancé des initiatives pour ouvrir aux particuliers leur réseau de restaurateurs et d'épiceries engagés. Avec un principe d’abonnement à prix libre ou à prix fixe, vous pouvez accéder au bac de collecte des biodéchets mis à disposition à l’entrée du commerce pour y déverser votre bioseau toutes les semaines. 

C’est le cas des Alchimistes à Lyon qui ont ouvert plusieurs bornes de collecte auprès des particuliers : l’épicerie A la source à Lyon 3e, l’épicerie Day by Day à Lyon 2e, la boulangerie-café Maison Deschamps à Lyon 9e. 

C’est le cas également de notre partenaire Ouicompost, qui a lancé la Ouiboite au restaurant Hape à Lyon 2 et aussi tout récemment au U Express de Lyon 7. 

En adhérant à leur service, vous soutenez ces entreprises et plus globalement le principe de la collecte en point d’apport volontaire comme une solution viable pour accélérer le compostage en ville : une solution engageante pour les citoyens, économique pour la collectivité qui réduit le coût de la collecte en porte à porte et bénéfique pour le petit commerce de ville qui a besoin de garder le lien avec les habitants du quartier pour pérenniser son activité.

Et bientôt la collecte des biodéchets sur les marchés alimentaires :

Pensé comme un point d’apport hebdomadaire idéal pour y retourner vos épluchures, les enquêtes terrains menées sur les marchés alimentaires de Jean-Macé et de la place Saint Louis ont confirmé notre intuition : les lyonnais semblent plus que motivés pour composter. Un des marchés alimentaires du 7ième arrondissement de Lyon sera prochainement doté d’un stand pour collecter vos biodéchets avec un biosac Mon Petit Composteur. A vos épluchures.


Enfin, avec l’évolution du cadre légal (loi de transition énergétique pour la croissance verte publiée le 17 août 2015, puis loi anti-gaspillage pour une économie circulaire de février 2020) et notamment la généralisation du tri à la source des biodéchets à tous les producteurs, y compris les ménages, prévue d’ici 2025, il y a fort à parier que de nombreuses solutions et de nouvelles offres de collectes séparées vont voir le jour en France. Avec autant d’expérimentations et d’alternatives qu’il y a de contraintes et de territoires différents dans les grandes régions métropolisées comme le Grand Lyon. Puisse nos épluchures inspirer les militants et les entrepreneurs lyonnais autant que ses cuisiniers. Nous tenterons de mettre à jour cet article régulièrement pour ne rien rater. Innover, c'est parfois aussi savoir réintroduire les bonnes vieilles recettes qui fonctionnaient.

“Qu'est-ce qu'une ville sinon les gens ?”. W. Shakespeare.



Source : Zerodechetlyon.org 

Crédit : Photo de couverture par Marian Kroell

Sur le même thème

Pas d'autre article... Un peu de vide ça fait pas de mal.